Natacha Atlas نتاشا أطلس Biographie, Photos et Vidéos

Née le 20 Mars 1964 à Bruxelles, Natacha Atlas est une chanteuse belge aux origines arabe et anglaise. Des deux cultures, Natacha Atlas choisit celle de son père et embrasse l’Islam en tant que religion et apprend l’arabe.

Les débuts de Natacha Atlas sont en 1995 avec l’album « Diaspora » en collaboration avec le chanteur tunisien Walid Rouissi. C’est grâce au titre de Françoise Hardy « Mon Amie La Rose » que Natacha Atlas reprend avec un tout nouveau arrangement musical, teinté d’influence orientale, que la chanteuse se fait réellement connaître du public français et obtient le solide soutien et les encouragements de la communauté arabe et musulmane de l’hexagone.

« Mon Amie La Rose » lui vaut de remporter le titre de « Meilleure artiste féminine » en 2000 lors des Victoires de la Musique. Ce prix est la reconnaissance que Natacha Atlas souhaite pour ce genre de musique « Trans-Global Undergound » qu’elle arbore avec fierté et conviction car, quelque part, cette fusion de l’orient et l’occident est toute son identité exprimée là en chanson.

Le succès continue donc de sourire à Natacha Atlas qui reçoit le titre de « Meilleure artiste » au Festival des Musiques du Monde en 2004. « Something Dangerous », son album de l’année célèbre l’héritage anglais du côté de sa mère avec des influences pop.

En 2007, Natacha Atlas est invitée au Festival Timitar qui se déroule à Agadir puis à l’institut du Monde Arabe pour un concert acoustique durant lequel elle interprète, en exclusivité, des titres de son album « Mish Maoul ». L’année 2007 semble être celle du retour aux sources pour Natacha Atlas après un écart avec « Something Dangerous ».

Natacha Atlas a également prêté sa voix au film « Whatever Lola Wants » de Nabil Ayouch, sorti en 2008.

Parmi les albums de Natacha Atlas on retiendra « Halim » en 1997 qui est dédié au grand Abdelhalim Hafez, « Ayeshteni » en 2001 », « Best of Natacha Atlas » en 2005 et qui regroupe une grande partie de ses plus grands succès, « Ana Hina » en 2008 et bien d’autres.

Natacha Atlas نتاشا أطلس Pictures

Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس
Natacha Atlas نتاشا أطلس